Jean Bruno et le déménagement furtif du château de Toudon

Jean Bruno et Catherine Audoly

Jean Bruno nait vers 1561. Son père est Honoré Bruno. Il épouse Catherine Audoly, de Massouins et ils ont au moins quatre enfants dont notre aïeul Pierre Bruni.

Jean Bruno travaille d’abord pour Madame de Beuil, chargé du blé et du vin, puis pour son fils, Annibal Grimaldi, comte de Beuil. Jusqu’en 1614, Jean Bruno est majordome et dépensier pour le pain et le vin au château de Toudon.

Déménagement du château de Toudon

Plan du château de Toudon où Jean Bruno était majordome
Château de Toudon – Source : Nice historique, page 186 du n°4 de 1994 – Cliché Chomon Perino

En 1614, le duc de Savoie, excédé par l’insoumission de son vassal Annibal Grimaldi, comte de Beuil, exigea qu’il lui livre les châteaux-forts de Toudon et d’Ascros.

Avant de livrer son château de Toudon, le comte de Beuil en fit secrètement déménager les meubles et effets.

En 1621, poussé à bout par les intrigues du comte de Beuil, le duc de Savoie le fait condamner à mort. Toudon échoit au marquis de Dogliani qui trouve le château de Toudon dégarni et ouvre une enquête pour retrouver ses meubles.

Le 30 avril 1421, les enquêteurs se rendent chez le principal suspect, Jean Bruno. De l’interrogatoire de 20 personnes, il ressort qu’en 1614, Jean-Antoine Audoly, beau-frère de Jean Bruno et homme de confiance du comte de Beuil, est venu payer des habitants et des soldats du château pour déménager les meubles et les dissimuler chez eux avant qu’ils ne soient transférés à Villars.

Notes et références

Notes

En 1621, la langue utilisée à Toudon était l’italien. Le nom propre Bruno s’écrivait Bruno au singulier masculin, Bruni au pluriel ou Bruna au singulier féminin.

De l’interrogatoire de 1621, on peut tenter de compléter la généalogie établie par le docteur A. Barety en 19081 et complétée par le comte de Gérin Ricard en 19182 :

  • Jean Bruno est fils de Honoré
  • Jean-Antoine Audoly est le frère de Catherine Audoly, femme de Jean Bruno
  • Jean-Louis, noble de Revest, déclare que Jean Bruno est son beau-père : Jean Bruno a du avoir au moins une fille
  • Jacques Bruno dit être frère de Jean Bruno…

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*