Henri Caire se marie – 17 mars 1925

Henri Caire a acheté Freycinet en 1923 à cet endroit-là parce que dans la Drome il avait tout un groupe d’amis des Jésuites, Robert de Bretteville, Auguste Abeille, Henry Monroe…

A 40 ans, un beau soir, Henri Caire a dit à ses amis qui étaient réunis : « Je crois que c’est le moment pour me marier ! » Chacun a cherché dans ses relations une jeune fille susceptible de convenir. Auguste Abeille a dit : « J’ai des petites cousines, je vais écrire à Angèle que je connais ». Il a écrit à sa cousine Angèle Abeille pour se renseigner sur le caractère de Marcelle. Apparemment, les renseignements ont été satisfaisants et une présentation a été faite à Leyronat, la maison des Abeille à Crest.

Henri Caire est allé raconter cette rencontre à Robert de Bretteville et à sa sœur Renée. Renée lui a demandé : « As-tu prévenu ta sœur Marguerite ? » Henri a répondu : « Pas encore ! » Alors Renée de Bretteville lui a dit qu’elle allait s’en charger et c’est elle qui a prévenu Marguerite Caire du futur mariage de son frère.

Henri Caire et Marcelle Abeille se sont mariés le 17 mars 1925.

Sources :

  • récit oral de Mireille Caire,
  • Michel Ancey avait conservé la lettre d’Auguste Abeille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*